<
Permis de conduire
Actualites

L’Afrique du Sud déploie un nouveau système informatisé pour le permis de conduire

Le ministère des Transports et la Société de gestion du trafic routier (RTMC) ont introduit un nouveau système numérique pour le permis de conduire dans toute l’Afrique du Sud.

Lors de sa présentation au parlement mardi 31 août, la RTMC a déclaré que le programme d’informatisation des centres d’examen vise à moderniser le système actuel.

Ce nouveau système contribuera également à réduire ou à supprimer l’élément de corruption dans le système actuel, a déclaré la RTMC.

Le déploiement initial du nouveau système a déjà commencé à Gauteng, avec le début des premiers travaux dans l’État libre, le Cap oriental, le Limpopo et le KwaZulu-Natal. Le projet complet devrait être achevé d’ici mars 2024.

Alors que certains systèmes informatisés avaient été introduits dès 2011 dans certains endroits, le RTMC a déclaré qu’ils sont devenus obsolètes et ne fonctionnaient pas depuis un moment.

Les nouvelles salles d’apprentissage

Les nouvelles salles sont généralement équipées d’environ 20 kiosques avec un nombre égal d’ordinateurs à écran tactile.

Toutes les questions applicables par type de test et les notes requises pour réussir un test spécifique sont conservées sur le système eNaTIS. Cela comprend les options permettant au candidat de répondre à l’écran ainsi que l’audio en 11 langues officielles.

En entrant dans la salle, l’examinateur attribuera un terminal spécifique au candidat identifié avec succès avant d’entrer dans la salle de test.

Le terminal demandera alors les données personnelles du candidat, telles que son numéro d’identification.

Comment ça se passe le test ?

Le système générera aléatoirement les questions de test pour chaque terminal. Les questions du test seront temporairement téléchargées sur ce terminal. Une fois le test autorisé, les questions seront supprimées.

Les réponses aux questions seront ensuite vérifiées sur l’eNaTIS.

Ce nouveau système fait partie d’une refonte informatique et technologique importante dans les centres d’examen des permis de conduire à travers l’Afrique du Sud pour réduire les temps d’attente.

« La Société est également en train de procéder à la nouvelle infrastructure de base pour améliorer la stabilité et la disponibilité du système. Cela devrait être complété fin février 2022. »

Le ministre a déclaré que la Société de gestion du trafic routier (RTMC) est également en train de renouveler tous les appareils d’utilisateur final dans les centres d’examen dans tout le pays. Il s’agit d’un programme pluriannuel qu’on doit achever en mars 2022.

Également, en s’exprimant sur l’arriéré actuel affectant les licences de pilotes, Mbalula a déclaré que les centres de test auront du personnel supplémentaire disponible et restera ouvert plus longtemps.

« Dans toutes les provinces touchées par l’arriéré, les heures de travail ont été étendues, » y le samedi.

« Le RTMC ouvre des centres de test de permis de conduire supplémentaires avec plus de personnel de 07h00 du matin et se terminant à 9h00 du soir pendant sept jours par semaine. »

« Cette initiative augmentera la capacité de Gauteng de 30%. L’initiative peut être déployée à l’échelle nationale », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial