renault_arkana
Actualites

Le SUV coupé Renault Arkana

Renault Arkana, le premier SUV coupé de la marque au losange a déjà effectué ses débuts en Russie. Dévoilé l’an dernier sous la forme d’un concept-car, très proche de la série, le premier SUV Coupé de Renault se concrétise en révélant ses atours définitifs pour le marché russe.

renault_arkana
renault_arkana

Un BMW X6 low cost

Avec son physique avantageux, le show-car Renault Arkana avait enflammé le salon de Moscou 2018, en s’affichant comme une alternative meilleur marché aux BMW X6 et Mercedes GLE Coupé. Si, à l’époque, la firme tricolore n’avait pas officiellement communiqué sur le contenu de son habitacle, un paparazzi avaient décelé une planche (le même modèle Dacia, mais rebadgé du Losange pour l’Ukraine et l’Egypte, notamment), à travers les vitres fumées du concept exposé sur le stand russe.

Un intérieur proche du Duster

Cette constatation avait semé le trouble, parmi la presse internationale, quant au positionnement à venir du Renault Arkana. De toute évidence, ses géniteurs n’ambitionnent pas que leur nouveauté se frotte à la concurrence premium puisque le modèle de série, fraichement révélé, se dote bel et bien d’une planche de bord issue du Renault Duster.

Pour information, ce cockpit est lui-même extrapolé du Dacia Duster commercialisé en France, à quelques détails près. Si la partie basse et l’instrumentation sont conservés, la coiffe arbore une design spécifique, agrémenté de matériaux plus cossus, et d’aérateurs de forme oblongue.

renault_arkana intérieur
renault_arkana intérieur

Des équipements plus haut de gamme

Par rapport au Renault Duster, l’Arkana gagne tout de même en raffinement, avec notamment un écran tactile central de 8 pouces, une console centrale spécifique, ou encore des contreportes inédites intégrant des LED d’ambiance paramètrables selon 8 couleurs.

Une longueur entre Kaptur et Koleos

Long de 4,54 m, le Renault Arkana fait la jonction entre le Kaptur (notre Captur à carrosserie allongée, 4,33 m) et le Koleos (4,65 m). Une cote qui le situera sur un gabarit similaire au futur Audi Q3 Sportback… mais avec un tarif bien moins élitiste.

renault_arkana
renault_arkana

Pauvre en moteurs

D’ailleurs, l’offre de motorisations pondère ses ambitions en haut de gamme, avec 150 ch maximum tirés du récent 4-cylindres 1.3 TCe, un bloc essence assorti à une boîte de vitesse automatique à variateur CVT X-Tronic, d’origine Nissan. Si ce moteur fait des miracles sous le capot du Duster, il souffrira davantage installé à bord de l’Arkana. Pire, il se murmure également que ce dernier pourrait recevoir l’anémique 1.6 atmosphérique 115 ch du Duster. On n’est loin des caractéristiques que nous avions imaginées l’an dernier pour un hypothétique Arkana RS.

Un vrai 4×4

Le Renault Arkana s’appréciera donc à un train de sénateur, dans son vaste habitacle qui recèle un coffre d’une capacité de 508 l, allant jusqu’à 1333 l banquette rabattue. Un solide déménageur qui n’oublie pas de recourir à une transmission intégrale, souvent indispensable sur le réseau routier russe.

L’Arkana bientôt !!!

Par la suite, le SUV coupé s’attaquera aux marchés asiatiques et notamment sud-coréen, sous blason Samsung. Un marché sur lequel on peut espérer voir apparaître une planche de bord plus cossue. En ce cas, il est quasiment certain que le Renault Arkana investisse le marché européen en 2021. A moins que l’ex-Régie fasse patienter la clientèle occidentale jusqu’à l’arrivée du futur Kadjar, potentiellement décliné en version coupé.

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial