TOYOTA MIRAI
Actualites

Toyota Mirai

Révélée en fin d’année dernière, la Toyota Mirai de seconde génération est aujourd’hui disponible . Le constructeur nippon a entièrement revu sa copie pour donner à sa berline à hydrogène d’autres attraits que son seul mode de propulsion. Cela passe par un changement d’architecture au profit de la plateforme modulaire TNGA-L du constructeur.

La nouvelle Mirai est ainsi plus longue et plus basse que sa devancière. Elle a 4,98m de long et 1,47m de haut. La Toyota Mira profite de voies élargies de 7,5cm et d’un empattement allongé de 14cm pour atteindre 2,92m. Elle peut accueillir cinq personnes à son bord contre quatre auparavant. Son design est plus consensuel avec des proportions classiques de berline « fastback », un capot plus horizontal. Elle ades blocs optiques moins verticaux, une large calandre et des jantes de 19 ou 20 pouces de diamètre.

 

 

Au volant de la Toyota Mirai

La position de conduite est meilleure, plus adaptable, et l’ensemble est plus cosy qu’à bord du modèle actuel. Mais on est toujours très engoncé dans ce très grand habitacle, qui laisse finalement peu de place aux occupants, notamment à l’avant. Facile à prendre en mains, la Mirai se manifeste tout de suite par ses grandes dimensions. C’est une berline dans laquelle on est assis assez bas, on est très entouré par le mobilier, on prend garde de manière naturelle. Elle offre des accélérations honnêtes, dépourvues de toute sportivité. Le silence est un luxe pou les voitures électriques car c’en est une offre aux conducteurs contemporains, mais c’est vrai que la technologie de la pile à combustible est assez bruyante. Toutefois, elle a ici été mieux insonorisée que précédemment.

TOYOTA MIRAI INTERIEUR
TOYOTA MIRAI INTERIEUR

Caractéristiques de la Toyota Mirai

La Mirai deuxième du nom dispose d’une puissance de 174ch, soit 20ch de plus que sa devancière, et la nouvelle disposition des éléments techniques a permis d’ajouter un troisième réservoir à hydrogène sous le plancher pour porter l’autonomie à environ 650km aux dires du constructeur, soit 30% de mieux que la première génération. Toyota dit aussi avoir amélioré la mécanique afin que la voiture puisse démarrer à des températures négatives allant jusqu’à -30°C.

Laisser un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial